Dungeon World, Jeu de rôle de l’année 2012 sur RPG Geek

La nouvelle date de quelques mois déjà, et il était temps de le signaler: Dungeon World a reçu le prix du jeu de rôle de l’année 2012 de RPG geek, site que l’on ne présente plus…

Une récompense qui vient saluer le renouveau que le système Apocalypse apporte aux jeux de rôle, et au genre medfan en particulier. On se prend à rêver des prix que DW aurait raflé sous son format boite francophone.

A l’appui de ces rêveries égomaniaques, il faut l’avouer sans fausse modestie, pas mal d’exemplaire de la « boite rouge »  française, à peine parue, ont été expédiés à des joueurs d’Europe et d’au delà, jusqu’en Australie et en Nouvelle Zélande (malgré les frais de ports exorbitants pour un colis de presque 3 kilos).

Pour faire enfler nos mollets rabougris, et gonfler d’orgueil ceux qui peuvent dire « j’y étais », voici quelques uns de leurs retours enthousiastes…

« I just received my physical copy and it’s absolutely beautiful. The production values on this are absurdly high and this would be all I would need to start playing RPG’s for the first time, if I were a potential gamer » - Jason Pitre, Ottawa, Canada

« Mine has arrived too and it is gloriously crafted. » -GB. Steve, UK

« My nephews in France are delighted with theirs! » -Robb, UK

Enfin, comment ne pas reproduire ce passage d’un article trouvé récemment sur le site de Jessica Hammer

« The French edition of Dungeon World blew me away, and I don’t just say that because they’re talking about “Jessica Hammer Principles” in the context of great design. They’ve taken a role-playing game and broken it out into separate, thoughtfully-designed components. A beautifully designed dungeon map comes in the box. Powers are on color-coded cards. The set includes pre-punched figurines, so groups don’t have to scrounge up minis. And nametags! They have nametags! Plus, the game looks like a game, which opens doors to whole new types of players.You still have a few more days to support them on Ulule. My French is terribly rusty, but I backed anyhow; design this good deserves to be funded. I’ll be using the game as an example of how to reduce players’ cognitive load, both when learning a new game and when playing. »

Dungeoners, I want you for the « guide d’initiation »

Qu’on se rassure, les mollets n’ont pas beaucoup enflé.

D’abord, parce que cette boite est le produit d’une longue chaîne: Vincent Baker pour AW, Sage Latorra et Adam Koebel, tous les deux ayant de plus distribué largement et généreusement leur création, Jessica Hammer pour ses réflexions, Gregory Pogorzelski pour son travail considérable de remise en forme et de développement, et tous ceux qui ont rendu cela possible de près ou de loin, à commencer par vous, souscripteurs et boutiques. Cela fait beaucoup de monde.

Ensuite, parce que le plus dur reste à faire: réussir à leur expliquer les spécificités (et l’intérêt) de ce jeu « ni-ni », tant aux rolistes avertis, qui risquent de ne pas en saisir toutes les dimensions, qu’aux non rolistes, qui se tiennent prudemment à l’écart de tout ce qui est estampillé « Jeu de rôle ». Sur ce dernier point, Dungeon World « boite rouge » reste une petite étape.

Pour aider à accompagner tous ces joueurs, la création d’un guide d’initiation collaboratif a été lancée. Celui-ci sera en grande partie basé sur des exemples concrets tirés de votre expérience de joueur. Il vous est donc grand ouvert…